add to favorites : reference url back to results : previous : next
 
Zoom in Zoom out Pan left Pan right Pan up Pan down Maximum resolution Fit in window Fit to width Rotate left Rotate right Hide/show thumbnail
Planche LXV
Planche LXV
TitlePlanche LXV
Title-AlternativeBibliothèque du Vatican, latin 3867.
CreatorVergil
NoteROME. Bibliothèque du Vatican, latin 3867. Écriture capitale du VIe siècle (?). Volume de 309 feuillets (mes. 0, 335 sur 0, 32) provenant du monastère de Saint-Denys près Paris, comme le prouve la marque f 901 et l'inscription Iste liber est beati Dyon , tracée au XIIIe siècle, ce qui a fait croire à D'Agincourt que le manuscrit avait été transcrit à cette époque; mais une idée si étrange soulève la juste indignation de Mai (Picturæ, p. 2): Nihil ab homine docto inscitius, nihil a perito imprudentius dici potuit. Les dix-neuf peintures de grande dimension dont il est orné sont d'un style bien plus barbare que celles du Vaticanus 3225, mais l'écriture, tout incorrecte qu'elle soit (voy. Ribbeck, Proleg., p. 233), ne me semble pas postérieure à la fin de l'Empire romain. Ange Politien, dans son séjour à Rome, vers la fin du xve siècle, a consulté ce manuscrit dans la bibliothèque Vaticane et s'en est autorisé pour réclamer l'orthographe Vergilius. Pierius Valerianus, au commencement du XVIe, lui a donné le nom de Romanus (sous lequel on le désigne encore aujourd'hui) à cause de son écriture qui ressemble aux caractères des inscriptions et des monnaies romaines. Il contient les œuvres de Virgile, avec quelques lacunes (voir Ribbeck, Proleg., p. 226 et 285 sq., ou l'édition Benoist, t. I, 2e éd. p. 296; t. II, introd. p. xv). Bottari en a publié le premier les leçons, mais très inexactement; Ribbeck (qui le nomme R) en a fait une nouvelle collation. Chaque livre des Géorgiques et de l'Enéide est précédé d'un argument de dix vers publiés dans les Anthologies de Burmann et Meyer, en dernier lieu dans Ribbeck (Proleg., p. 370-380), et Baehrens (Poetae minores, t. IV, n. 176, sq.). Le 85 reproduit ici contient Énéide, I, 253-270: Hic pietatis honos... Lavini. FAC-SIMILÉS: Mabillon, De re diplomatica, p. 354; tab. VI, 1 (un seul vers, Buc, 2, 1). Bottari, præf., p. 5 (Buc, 4, 1-5). Nouv. traité de diplom., t. III, pl. 35 (Buc, 4, 1-4). D'Agincourt, Histoire de l'art, t. V, pl. 64. Mai, Virgilii picturæ, tab. 3 (Géorg., IV, 557-566). Silvestre, Paléogr. univ., pl. 102 (Buc. 3, 1-9). Ribbeck, Proleg. ad Verg., tab. III (Géorg., III, 145-149). Zangemeister et Wattenbach, Exempt, cod. lai, tab. XI (Buc., 6, 62-79). Palæographical Society, pl. 113-114 (Æn., II, 37-54 et une peinture). P. de Nolhac, l. cit., pl. XI-XII (deux peintures avec le texte de Buc. 1, 82-83 à 2, 1-4).
Style of WritingÉcriture capitale du VIe siècle (?).
Date5--
Decade6th century
Modern DatingCLA 1.19; 5th c.
TypeImage-Plate
Formatimage/jp2
Identifierr00065.jp2
Dimensions335 x 320 mm.
Full Text Annotationshttp://hdl.handle.net/10111/UIUC:Serial/chatem0001paldes
Coverage-SpatialRome
Coverage-Temporal501-600
CollectionPaléographie des Classiques Latins
powered by CONTENTdm ® | University of Illinois at Urbana Champaign Homepage ^ to top ^