add to favorites : reference url back to results : previous : next
 
Zoom in Zoom out Pan left Pan right Pan up Pan down Maximum resolution Fit in window Fit to width Rotate left Rotate right Hide/show thumbnail
Planche XIXa 1
Planche XIXa 1
TitlePlanche XIXa 1
Title-AlternativeBritish Museum. Harleianus 2736.
CreatorCicero
NoteLONDRES. British Museum. Harleianus 2736. Écriture du ixe siècle. Volume de 109 feuillets (mes. 0, 22 sur 0, 19) contenant le traité de Oratore, avec un certain nombre de lacunes Très souvent, comme dans le ms. d'Avranches, les mots sont restés en blanc. En marge se trouvent les notes q (= quaere) ou r (= require) ou ?, en face de passages fautifs. A la fin du livre II (f° 83 v°) on lit : ? xxxiviiii et, de même, après le livre III (f° 106 v°) : ? xxvii ; c'est peut-être un reste de stichométrie du ms. archétype (folia 27, etc.). Après le f 24 v°la note ancienne hic deest unus quaternio constate l'absence ancienne d'un cahier; du reste le 80 est signe xi. On trouve à la fin (f°107 v°) des vers instructifs sur la provenance et la date du manuscrit : Herardus presul templum sacravit etaram, Rector erat nobis Autacher abba sacer, Signavitque locum Martino rite patrono ; Stat confessorum junctus honore chorus, Præcipuum Benedictus habens, quem suspicit orbis, Gregorium sociat qui sua dicta probat. Ainsi que l'ont remarqué les auteurs du Catalogue cité ci-dessous, ces vers se rapportent à la consécration par Herardus, archevêque de Tours, du monastère de Villeloin, dépendant de l'abbaye de Cormery, du temps de l'abbé Autacher, le 19 mai 859 (Gallia Christiana, XIV, p. 257). De même des vers qui se lisent au 108 mentionnent un certain Frédéric, bienfaiteur de l'abbaye de Cormery en 840. Enfin des extraits de Fortunat ont été ajoutés (f° 107 et 108) au XE ou xie siècle. Sorti de l'abbaye de Curmery, le volume fut vendu à Robert Harley le 22 février 1719. Il semble avoir été colla- tionc par Zachary Pearce (M. Tullii Ciceronis dialogi tres de oratore, ed. altera, Cambridge, 1732). Voir l'étude récente de Th. Stangl, Textkritische Bemerkungen zu Ciceros rhetorischen Schriften (Blätt. f. d. bayer. Gymn. XVIII, p. 270). Le 87 reproduit ici contient : viri. Redeunt rursus... it hoc sit ne hone[stum] (de Oratore, II, xxix, 114-116). FAC-SIMILÉ : Catalogue of ancient manuscripts in the British Museum, Part II, Latin (London, 1884), pl. 58 [de Oratore, I, 1-4]. 1. Voici les lacunes principales. Le 18, dont une ligne est restée en blanc, finit aux mots : Vox tragœdprum gestum paene summo[rum], (I, 28, 128); le 18 est blanc ; le 19 commence par [exer]citatione non sane mihi displicet (I, 34, 157); le 24 , dont 10 lignes seulement de la 1re col. sont écrits, finit par disputationum suarum qui jure civili (I, 43, 193); le 25 commence : temptans ad disputandum elicere (II, 3, 13); enfin le 86 finissant : Deinde cum omnes inclinato jam in (III, 5, 17) le f 87 commence : non ut jure aut judicio (III, 28, 110); celte dernière lacune semble le fait d'une mutilation, 3 feuillets ont été coupés. Les lacunes des mss. d'Avranches et d'Erlangen sont un peu différentes. Voir Ed. Strœbel, Acta Seminarii philologici Erlangensis, t. III (1884), p. 1-74.
Style of WritingÉcriture du ixe siècle.
Date8--
Decade9th century
Modern DatingBischoff, v.2, p.115, no.2454; ca. 840
TypeImage-Plate
Formatimage/jp2
Identifierr00019a.jp2
Dimensions220 x 190 mm.
Full Text Annotationshttp://hdl.handle.net/10111/UIUC:Serial/chatem0001paldes
Coverage-SpatialLondon
Coverage-Temporal801-900
CollectionPaléographie des Classiques Latins
powered by CONTENTdm ® | University of Illinois at Urbana Champaign Homepage ^ to top ^